Runes : L’histoire de l’alphabet magique et du Dieu Odin

Je vous propose de découvrir l’histoire extraordinaire des Runes. Bien plus qu’une histoire de guerre ou une histoire de conquête, l’histoire des Runes raconte toutes les civilisations germaniques dans son intégralité. En effet, il s’agit d’une histoire de langage. D’ailleurs, Les fans de culture germanique, les adeptes d’histoire et les amateurs de langues anciennes trouveront du plaisir en apprenant l’histoire des Runes.

Qu’est-ce que les runes ?

Les runes sont les symboles qui constituent les alphabets utilisés pour écrire les langues germaniques d’autrefois. De plus, elles ont été utilisées avant que l’alphabet latin que nous utilisons encore aujourd’hui ne gagne en popularité. Il y avait plusieurs alphabets runiques différents utilisés au cours des siècles. Les deux plus connus sont :

  • L’Ancien Futhark : c’était le premier alphabet runique écrit des personnes qui deviendraient ensuite ce qu’on appelle aujourd’hui les Vikings.
  • Le Jeune Futhark : c’est une version simplifiée de l’ancien Futhark et de l’alphabet écrit principal utilisé à l’époque des Vikings.

Origines des Runes

Qui est le Dieu Odin ?

Le Dieu Odin est considéré comme le Dieu de la connaissance, le Dieu des morts et le Dieu de la réussite. Entre autre Odin est le seigneur de la magie et des prophéties. aussi, dans la mythologie nordique, le dieu Odin est chargé d’apporter la connaissance des runes. Le mot «rune» dérive du mot racine germanique «run», qui signifiait secret ou chuchotement.   Odin à déverrouillé la signification des runes et leur pouvoir en pratiquant des rituels de magie L’histoire de l’abnégation d’Odin pour apprendre les runes était une pierre angulaire de la société des vieilles cultures germaniques. Les Vikings utilisaient le Jeune Futhark pour marquer leurs exploits sur des pierres runiques. Cependant, il considérait l’Ancien Futhark comme un symbole de pouvoir. Ainsi, les runes occupaient une place importante dans leur civilisation !

Origine probable des Runes

L’écriture runique est apparue assez tardivement dans l’histoire.  D’ailleurs, elle a comme origine l’un des alphabets de la région méditerranéenne. Ainsi, le graphisme runique appartient à une doctrine plus ancienne. Les formes de ses lettres sont angulaires. Aussi, les toutes premières inscriptions runiques étaient écrites de droite à gauche comme les premiers alphabets.

Qui sont les Goths ?

De plus, les experts de l’époque ont tenté de le dériver des alphabets grecs ou latins, que ce soit des majuscules ou des formes cursives. Nous pensons que ce sont les Goths qui ont développé l’alphabet runique. Les Goths sont un peuple germanique. En outre, ils se proclamaient descendant Divin. Aussi les Goths étaient sûr que le sang des dieux coulaient dans leur veine ! En outre, nous pensons qu’ils ont pu être influencé par l’alphabet latin au premier ou 2ème siècle avant Jésus.

D’autres origines alternatives

Alors que les runologues discutent de nombreux détails sur les origines historiques de l’écriture runique, il existe un accord sur un plan général. Les runes sont présumées avoir été dérivées de l’un des nombreux anciens alphabets italiques en usage chez les peuples méditerranéens du premier siècle de notre ère vivant au sud des tribus germaniques. Les symboles sacrés germaniques antérieurs conservés dans les gravures rupestres d’Europe du Nord, étaient probablement influents dans le développement du manuscrit.

Les Runes : de la croyance magique à l’écriture

Les Runes pour la pratique magique    

Les runes font partie de notre passé. En effet, la majorité des phrases actuelles que nous utilisions a pour ancêtre les runes. La création par l’écriture est toujours un processus magique à expérimenter et à lire pour beaucoup.
Les runes sont issues d’une création magique. Dans les temps anciens, la magie runique était principalement pratiquée par le Volva qui signifie littéralement «porteur de la baguette».

Qu’est-ce que le Völva ?

On appelait le Volva ou völva une personne douées en magie et divination en général des femmes. Le Volva était si respecté et si puissant que les dieux eux-mêmes leur rendaient visite pour obtenir des conseils.

L’ancienne magie

Le Volva ne faisait pas seulement des divinations, mais pratiquait l’ancienne magie chamanique de la tradition nord-européenne. Peu de personne pratiquant cette magie ont survécu la plupart des connaissances nous sont parvenues à travers un prisme chrétien, malheureusement les informations nous sont apparues déformées. Malheureusement, cette pratique ésotérique a été décrit comme une pratique qui apporte la mort, les maladies et les malheurs.

Les Runes perçues comme une forme d’écriture

Aujourd’hui, les runes et les pictogrammes sont perçus comme une manière de transmettre des messages par écrit. Qu’ils soient gravés sur un mur de temple, le manche d’une hache ou un ancien rouleau, les runes sont désormais comme une forme d’écriture. En effet, là où les savants appellent les symboles de l’alphabet latin «lettres» et les symboles de l’alphabet germanique «runes» pour les différencier pour des raisons historiques. Mais les lettres et les runes ont finalement servi le même objectif. Ils ont permis à une poignée de personnes d’écrire des mots qui n’existent que dans la tradition orale.

L’alphabet runique avait d’autres fonctions

D’un autre côté, les alphabets runiques avaient de multiples fonctionnalités. Ils étaient non seulement des symboles phonétiques pour représenter la langue germanique, mais ils étaient également des symboles visuels d’éléments du monde naturel. Ce qui était important dans la société nordique.

Les Runes : l’écriture de l’esprit

Les runes sont un ancien oracle européen. Car cet oracle est âgé de plusieurs milliers d’années. Ils ont commencé comme un ensemble de symboles représentant le mystère de la vie. Aussi cela représentait également les forces de la nature et de l’Esprit. De plus, Ils ont été conçus pour induire la compréhension et fournir des conseils sur les questions que nous nous posons sur la vie.

24 runes et 1 rune vierge

Leurs significations et interprétations ont été transmises à travers des générations. Au fil des âges, ils ont évolué. Aujourd’hui, ils ont été distillés jusqu’à 25 runes, mais beaucoup parle de 24 symboles runiques. On pense que la rune vierge est un ajout contemporain au système. Il est très approprié pour notre époque de créer le nouveau à mesure que notre conscience se développe et pour un rappel d’apporter plus de foi, de confiance et des possibilités d’un potentiel illimité, le tout maintenu dans ce vide.

We use cookies in order to give you the best possible experience on our website. By continuing to use this site, you agree to our use of cookies.
Accept
Privacy Policy