Fête de Samain : Quel est le lien avec halloween ?

Qu’est-ce que la fête de Samain ? D’où provient cette tradition celtique ? Quels sont les rituels pratiqués par les druides durant la fête du Samain. Y a-t-il un rapport entre Halloween, Samain et la Toussaint ? Retrouvez l’ensemble des réponses dans cet article.

Fête de samain dans la culture celtique

Qu’est-ce que la fête de Samain ?

La fête de Samain est une cérémonie où les druides tenaient un rôle important. Considéré comme des magiciens, guérisseurs ou devins, les prêtres celtiques pratiquaient des rituels qui faisaient partie intégrante de leur culture. En effet, s’il y avait un absent lors de cette célébration, la personne pouvait être passible de peine de mort. Samain est à l’origine de la Toussaint, fête de tous les saints. Quelques-uns l’ont associé à la fête d’Halloween. Ce sont des célébrations spirituelles qui durent sept jours en novembre. Pendant cette période, les druides faisaient des rituels afin de célébrer l’expiration de la saison estivale pour le commencement de la saison sombre qui s’étend au printemps. Les âmes des morts viennent visiter les vivants qui leur sont chers et les divers lieux qu’ils ont aimés. De plus, ce festin était considéré comme païen.

Le calendrier celtique

La fête de Samain remonte à plus de deux millénaires. Les celtes avaient pour tradition de fété les 4 saisons.

Le Printemps que l’ont fêtait début Février et correspondait à IMBOLC

L’Été que l’on fêtait début Mai et correspondait à BELTANE

L’Automne que l’on fêtait début Août qui correspondait à LUGNASAD

L’Hiver que l’on fêtait début Novembre et qui correspondait à SAMAIN

Cette célébration date de plus de 2 millénaires. Pendant la fête de la Samain, la divinité

L’origine du rite celtique

D’abord, samain ou samhain est un terme d’origine gaélique dont la traduction signifie « fin de la saison estivale« . Cette fête représente donc une étape déterminante dans le calendrier celtique en marquant le passage à la saison hivernale. Cette fête où les druides jouaient un rôle important spirituellement symbolisait aussi la fin du déroulement des moissons ainsi que le temps des pâturages qui laissent place au gel, à la période sombre marquée par la diminution de la luminosité.

Il y a longtemps, parmi les rituels de la fête de samain, on avait l’habitude de laisser les feux des divers foyers s’estomper.

Le monde des vivants et des morts

Les druides se chargeaient du rallumage du feu à travers une cérémonie sacrée afin d’éclairer la pénombre. C’est la raison de l’association de la fête de samain au feu mais aussi aux rituels druidiques qui valorisent l’élément feu. En effet le feu apporte la lumière et éclaire la nuit. C’est une fête dont la célébration spirituelle se déroule le 31 octobre, même soir que la fête d’Halloween. D’ailleurs c’est le 1er novembre qui marque le commencement d’un nouveau cycle.

Il faut noter que cette nuit est considérée comme la nuit des esprits et la célébration des morts dans la tradition Celtique est très importante. Pour eux il y avait un grand voile marquant une séparation entre le monde visible et invisible. La fête de samain est donc le moment où ce voile est plus mince et plus fin que jamais. Et c’était le moment pour fêter les morts. Ils attachaient une grande importance à leurs défunts !

Pendant ces jours rythmés par les rituels druidiques, les défunts passent du monde des morts à celui des vivants pendant la nuit du 31 octobre au 1er novembre. Les ancêtres tout comme des créatures extraordinaires visitent alors les vivants. Le feu est donc très utile pour conduire les esprits à retrouver leur voie.

La fête de samain symbolise une rupture au sein de la roue de l’année. C’est la fête qui ferme le cycle avant le nouveau cycle.

Le calendrier de la fête de samain

Les druides étaient des guides religieux Les célébrations s’étalent sur les trois jours qui précèdent le 31 octobre et les trois jours qui lui succèdent. De ce fait, elle se passe le 29 du mois d’octobre au 4 du mois de novembre.. Voici les rituels importants de la fête de samain :

Le premier jour : c’est la journée consacrée à la mémoire des nombreux héros

Le deuxième jour : On célébrait la mémoire des proches disparus

Le troisième jour : c’est celui marqué par les rituels liés à l’élément feu ou célébration du feu. Suite à l’extinction du feu au sein de leurs domiciles, les habitants se retrouvent sur la place centrale de leur village. C’est alors que les sages druides vont allumer un immense feu considéré comme sacré dont la mission est l’alimentation des feux dits de joies aux périphéries afin de tenir à distance les esprits maléfiques. En outre, les populations se servaient de ce feu sacré pour le chauffage de leur demeure. Mais aussi pour s’éclairer ainsi que la protection de leur foyer.

Le quatrième jour : Le jour de la fête de samain est son grand jour de célébration. C’est à ce moment que les morts reviennent. Ceux qui avaient perdu leurs parents procédaient au rituel consistant à ne pas fermer la porte et à prévoir une place pour l’accueil de leur proche disparu à leur table.

Le jour 5, le jours 6 et le jour 7 : ces jours sont consacrés pour rassembler les familles dans des évènements populaires.

La fête de la Toussaint et Samain

La fête de samain avec son lot de rituels chez les druides a en quelque sorte survécu à l’envahissement romain et au Christianisme. Elle est même à l’origine de la décision de Grégoire IV, le pape, de consacrer en 840 la journée du 1er novembre comme le jour de la célébration de la Toussaint (Fête des Saints).

Est-ce la fête d’halloween est liée à Samain ?

Certains on associés la fête de Samain à la fête d’halloween. Pourtant la nuit d’halloween n’a pas de lien direct avec la culture Celtique. En fait si nous l’avons associée à une soirée terrifiante, c’est que les Celtes avaient la tradition de poser une assiette sur la table afin que leurs parents décédés puissent venir leur rendre visite pendant Samain. En fait, c’était le retour des morts pour rendre visite aux vivants. En outre, les Celtes gardaient les têtes de leurs héros comme souvenir. D’où les nombreuses têtes de morts pendant halloween

tradition celtique et samain et halloween

Les religions étant en déclin, certains ont voulu détourner cette fête pour se faire peur. Surtout que les sorcières (la tradition de la wicca) accordent une grande importance à cette célébration celtique. Ainsi, certaines personnes ont remplacé la veille de la Toussaint par la fête de halloween. Pour autant, il faut savoir que Samain n’avait rien d’effrayant bien au contraire. Les anciennes traditions Celtes accordaient une grande importance à la mort afin de ne pas oublier leurs défunts. Beaucoup attendaient un message de l’au-delà. Pendant cette cérémonie le temps n’existe pas et il n’existe ni avenir, ni passé, ni présent.

Laisser un commentaire