Empathe : 17 astuces pour survivre dans un monde cruel !

Les empathes ressentent les émotions de leur entourage comme si elles leur appartenaient. Ce sens de la compassion est inné chez ces gens hypersensibles. Malheureusement pour eux, ça peut aller beaucoup plus loin parce qu’ils peuvent également éprouver des douleurs physiques qui ne leur appartiennent pas. Une personne empathique est hypersensible, mais toutes les personnes hypersensibles ne sont pas empathes. Tout cela sera l’objet d’un nouvel article. Voici tout ce qu’il faut savoir si vous êtes empathe !

empathe comment survivre dans un monde cruel
  • Les empathes peuvent ressentir les pensées et les vibrations négatives d’autrui. En fait, ils assimilent ces émotions en eux-mêmes et absorbent les sentiments des autres comme des éponges.
  • Un empathe éprouve souvent des difficultés émotionnelles dans sa vie quotidienne.
  • D’ailleurs un empathe a du mal à faire la différence entre ses émotions et celles des autres.
  • Parfois, la personne qui a le don d’empathie est mal comprise et peut être blâmée pour son manque de motivation.
  • Il n’est pas rare de voir un empathe souffrir de dépression, d’anxiété et de stress.
  • Ces hypersensibles ont l’impression de vivre dans un monde cruel.
  • Les pervers narcissiques se tournent souvent vers l’empathe car ils ressentent leur bonté et leur capacité à pardonner rapidement.
  • Dans de nombreux cas, les empathes sont les premières victimes de burn out professionnel.
  • Les gens pensent qu’être empathique est un atout. Mais ça peut leur coûter très cher.

Comment survivre quand on est empathe !

1. Apprendre à dire non !

Un empathe voudra toujours faire plaisir aux autres et malheureusement il s’oublie lui-même. En fait, c’est très dur pour les empathes de dire non car ils éprouvent souvent de la culpabilité à dire non. Leur compassion peut les faire souffrir. C’est un vrai défi, car ils pensent devoir répondre aux besoins des autres. De plus, ces éponges émotionnelles ne supporte pas la detresse des autres. Il n’est pas rare de les voir pleurer.

L’acceptation de ce que vous ne voulez pas aura une issue négative ! Si vous êtes une personne empathique apprenez à dire non !

2. Ne pas vivre dans une bulle !

Un empathe aime rarement les lieux publics. Aller dans des supermarchés ou des endroits très fréquentés, peut le stresser. De plus, l’empathe se fatigue vite. De fait ce sont de grands solitaires. Quelques-uns les considèrent même introvertis. Pour survivre à leur don d’empathie, ces êtres hypersensibles doivent apprendre à se protéger autrement que de rester enfermer dans une bulle !

3. Ne pas regardez la télé et encore moins les actualités

La télé et les actualités débordent de violence et de tragédie. Oui, la télé et le cinéma peuvent être divertissants, mais cela peut vite devenir insoutenable pour ces personnes sensibles. Pourtant, la plupart des gens pensent que c’est une façon de se détendre et de se déconnecter du monde. Mais pas pour un empathe, il peut être très affecté sur le plan émotionnel par une émission. Les voir pleurer devant un film est courant.

Si vous êtes empathe, filtrez vos programmes TV et évitez certains reportages !

4. Attention aux addictions !

Une personne empathique a besoin de s’évader. Comme ils ont une surcharge émotionnelle, ils doivent couper le contact pour se protéger ! Malheureusement, certaines personnes empathes se tournent vers la drogue ou l’alcool. Leur addiction est due à une surcharge d’émotions et ils n’ont pas trouvé d’autre issue.

Cette fuite en avant est une mauvaise technique pour survivre !

5. L’empathe aime dormir seul !

Un empathe est sensible à la présence de quelqu’un dans son lit, car il va capter l’émotion de la personne près de lui. De fait il ne pourra pas se reposer correctement alors que son sommeil est essentiel. Cette éponge émotionnelle doit se ressourcer plus qu’aucune autre créature sur terre. Malheureusement, certains peuvent le percevoir à tort comme un égoïste.

Si vous souhaitez survivre en tant qu’empathe, ne négligez pas votre sommeil !

6. Le besoin de solitude

Les empathes ont besoin de calme et de repos. Ils doivent pouvoir récupérer. Comme nous le savons, les émotions des autres les épuisent terriblement ! Ce sont ces moments de solitude qui leur permet de retrouver une certaine vitalité. Si un empathe n’a pas ses moments de tranquillité, son état va empirer !

7. Considéré à tord comme un paresseux !

De nombreuses personnes accusent les empathes d’être paresseux. alors que ce n’est pas du tout le cas. À force d’éprouver la souffrance de l’autre, ces éponges émotionnelles sont vides d’énergie. Ce sont des êtres anxieux qui vont ressentir de la culpabilité supplémentaire si on les accuse de ce qui ne sont pas !

Il n’y a pas à culpabiliser si vous avez besoin de sommeil supplémentaire !

8. L’empathe à du mal avec son milieu pro !

Quelqu’un de très sensible a tout intérêt à choisir une voie qui lui correspond, encore plus pour un empathe. Dans le cas contraire, il aura des difficultés au cours de sa carrière professionnelle. En effet, Il n’aime pas la rivalité et hélas les milieux professionnels ne sont pas toujours bienveillants ! C’est encore plus difficile pour les personnes hyper-empathiques.

Choisissez bien votre voie et lieu professionnel si vous êtes un empathe car le risque de burn out est très élevé !

9. Malgré qu’un empathe pardonne facilement, il décèle rapidement le mensonge

Malgré qu’il attire pas toujours les bonnes personnes, un empathe sait tout de suite quand on lui ment ! Certes ça peut sembler un avantage, mais en vérité ça rend les empathes encore plus fragiles. En effet, quand un proche vous ment, même si c’est un petit mensonge cela provoque une émotion intense douloureuse. Mais c’est pire pour une personne empathique et comme il est altruiste, il pardonne vite !

10. On profite de leur compassion

Beaucoup de gens profitent de l’empathe en les prenant comme leur poubelle à émotions ! Ils savent que leur ami(e) empathe pourra évacuer leur tristesse, leur colère et leur souffrance de manière instantanée.

Le don d’empathie peut devenir un fléau

La vie est compliquée lorsqu’on est empathique. Ces êtres sont sensibles aux contaminations émotionnelles. Ces gens doivent constamment se battre pour avoir une vie presque acceptable. Ressentir la souffrance de l’autre toute la journée, capter l’émotion d’autrui constamment peut émotionnellement les affecter et dans les cas extrêmes provoquer des troubles mentaux et des addictions ! Si vous n’êtes pas empathe mais que vous en connaissez un dans votre entourage, prenez en grands soins ! C’est le genre d’ami sur qui on peut compter mais tout comme vous, il a besoin d’une écoute active et de la compassion !

Laisser un commentaire

We use cookies in order to give you the best possible experience on our website. By continuing to use this site, you agree to our use of cookies.
Accept