Don de voyance : depuis l’Antiquité les dons fascinent

Un don de voyance qui fait rêver et qui remonte aux plus lointains débuts de l’histoire de l’humanité. 2500 Avant Jésus-Christ, la civilisation de Sumer pratiquait déjà la voyance et enseignait la lecture des signes. En Amérique Pré colombienne, les Toltèques utilisaient la voyance pour prédire les meilleurs moments des cultures et des récoltes ainsi que pour leurs activités quotidiennes. 

Consultation des oracles dans la grêce antique

Puis vint plus tard la Grèce antique, où les hommes recouraient aux dons de voyance et aux oracles très régulièrement pour prendre des décisions. Les pythies et les devins étaient courants dans cette société antique et aucun choix important, politique ou social n’était pris sans les consulter. À toutes les époques, les rois avaient à leur côté un mage ou un voyant pour les conseiller. (Nostradamus, Cagliostro, Jean de Jérusalem). 

Le don de voyance se travaille

Il est certain que nous avons tous un don qui peut s’assimiler à de fortes intuitions et qui avec un peu de pratique aboutit à un don de voyance ou de clairvoyance. Mais dans notre époque fébrile et en perpétuel mouvement, il est difficile d’écouter et de voir les signes. Et pourtant, ils sont là. Les voyants et les voyantes ont su développer cette faculté en eux et en font profiter les autres. C’est ce que l’on appelle la voyance pure. Elle n’a besoin d’aucun support, le flash se déclenche seul, en regardant simplement une photo, un lieu ou une personne réelle

Le plus célèbre des voyants est certainement Edgar Cayce. En Amérique au début du siècle dernier, cet homme pratiquait des séances de transes pendant lesquelles il voyait l’avenir, l’état de santé ou les vies antérieures de ses « patients ». Il a laissé de nombreux ouvrages où sont retranscrites toutes ces séances de voyance.

Des supports de voyance multiples

L’esprit a besoin d’un appui pour focaliser sa vision intérieure et pour s’aider à déclencher les flashs de voyance. Les supports de voyance sont multiples et ils vont des plus classiques aux plus originaux. Le support de voyance le plus ancré dans l’inconscient de nous tous est certainement la boule de cristal. Elle peut paraître inoffensive et belle et, pourtant, c’est un support très puissant pour provoquer des flashs.

Un don de voyance peut être déstabilisant

Il faut utiliser son don de voyance avec prudence, car les images que la médiumnité déclenche à l’intérieur de la sphère peuvent être déstabilisantes. On trouve ensuite la voyance avec tirage de tarot, runes, numérologie, lignes de la main, le pendule, le Yi-King, les runes, la géomancie ou le marc de café.

L’astrologie peut faire partie de la voyance, car elle sert à voir l’avenir en s’aidant de l’influence des planètes et de leurs effets. Mais certains préfèrent en faire une science à part entière et ne laissent pas la place aux flashs de voyance. Ils se basent seulement sur les calculs méthodiques des positions et des déplacements précis des planètes pour prédire des événements. Notre époque est une grande utilisatrice de voyance.

Toujours diriger sa vie en pleine conscience

L’incertitude de l’avenir et le devenir de la société, l’inconnu vers lequel on va, poussent tout un chacun à se réfugier dans les magazines et les salons de voyance pour trouver des réponses. Même les hommes politiques et les plus grands consultent des voyants pour prendre leurs décisions, des stars également. Si la pratique de la voyance peut réconforter pourquoi pas, mais elle ne doit pas influencer outre mesure nos choix. On doit toujours vivre et diriger notre vie en pleine conscience et seulement en écoutant notre coeur et notre raison.

Les commentaires sont fermés.

We use cookies in order to give you the best possible experience on our website. By continuing to use this site, you agree to our use of cookies.
Accept