Croyance astrologique : vivre en harmonie avec le comos

L’homme ne vit pas en symbiose avec l’univers et le cosmos. Oui, nous avons évolué, mais nombreux sont ceux qui ont régressé. En outre, nous avons oublié que les étoiles ont une puissance bénéfique ou maléfique sur notre santé physique et psychologique. Jadis, la croyance astrologique servait à guérir les hommes. Ainsi, les civilisations antiques se servaient de la position des planètes pour trouver des remèdes.

  • Est-ce vraiment une bonne chose d’avoir abandonné la pratique astrologique ?
  • Est-ce que nous ne sommes pas devenus trop rigides pour comprendre le mécanisme de notre univers ?

Nous voulons conquérir l’univers sans même le comprendre.

La croyance astrologique dans l’histoire

L’astrologie est l’un des principaux contextes historiques où l’astronomie a évolué. Les Babyloniens créèrent des tablettes sur la position de Vénus. En effet, on a vu des présages pour le temps, la guerre, la famine, les maladies, les dirigeants et les royaumes. Claudius Ptolémée composa le tetrabiblos, croyant que l’astrologie pouvait être placée sur une base rationnelle, même s’il s’agit d’un art conjectural comme la médecine.

L’astrologie aidait considérablement les anciennes civilisations

Selon la croyance astrologique, les cérémonies religieuses et les mariages étaient programmés en fonction de la position des étoiles. D’ailleurs, il en était de même pour les guerres. En effet, on utilisait principalement la position des planètes pour mettre toutes les chances de notre côté et atteindre nos objectifs. À l’époque romaine, les médecins utilisaient la carte astrologique pour faire un diagnostic précis.

Selon la croyance astrologique un organe correspondait au signe du zodiaque

Chaque signe astrologique représente un organe, ou une partie de notre corps. Par exemple, le taureau correspond au cou, à la gorge et aux cordes vocales. Le signe du cancer se situe au niveau de la poitrine et de l’estomac. Pour les gémeaux, ils représentent les épaules, les bras et le système nerveux. La lune a aussi exercé une grande influence sur les décisions prises par les médecins. D’après les cycles lunaire, comme par exemple les jours de pleine lune, la saignée était évitée.

We use cookies in order to give you the best possible experience on our website. By continuing to use this site, you agree to our use of cookies.
Accept
Privacy Policy